ZENTRUM FÜR AUGUSTINUS-FORSCHUNG

AN DER JULIUS-MAXIMILIANS-UNIVERSITÄT WÜRZBURG

ZAF Logo 3

Spendenaufruf

Fecisti nos ad te, domine, et inquietum est cor nostrum donec requiescat in te.

Confessiones 1,1

Geschaffen hast du uns auf dich hin, o Herr, und unruhig ist unser Herz, bis es Ruhe findet in dir.

Bekenntnisse 1,1

Garcia Alvarez: Que veux tu que je fasse pour toi? © Saint Léger éditions

Jaime Garcia Alvarez

Que veux-tu que je fasse pour toi?

L’accompagnement spirituel des malades et des personnes âgées à la lumière de saint Augustin

 

Inhalt

Parce que nous assistons aujourd’hui à une très forte augmentation des populations fragilisées, vulnérables, en pauvreté, l’accompagnement spirituel des personnes en fort déficit d’autonomie apparaît de plus en plus comme une question centrale dans nos sociétés.
La maladie comme la vieillesse sont une atteinte à la plénitude de la vie non seulement parce qu’elles diminuent les forces et provoquent un affaiblissement sur le plan physique mais aussi et surtout parce qu’elles menacent la sphère relationnelle de la personne.
La souffrance nous introduisant dans le silence et l’incommunication, elle est, dans une certaine mesure, l’intrusion de la mort dans notre vie : la mort étant en effet l’incommunication la plus totale.
Mais à la lumière de la foi la douleur comme la souffrance ont un sens bien différent. Elles nous ouvrent aux autres au lieu de nous enfermer sur nous-mêmes. Par la foi, la souffrance devient source de vie, les morts ressuscitent, les malades se lèvent. Mais, pour bien saisir le sens chrétien de la souffrance, il nous faut la considérer à la lumière de Jésus car la solitude ne peut pas être surmontée par des raisonnements mais par la présence d’un être qui nous aime. Or, on ne peut donner ou offrir que ce que l’on est ou ce que l’on a. Pour offrir confiance, paix, envie de vivre aux malades il faut veiller aux relations existant à l’intérieur des Établissement qui accueillent les personnes âgées pour être certain que ces Établissements sont bien les foyers de confiance et de fraternité qu’ils se proposent d’être. Comment accueillir les plus fragiles pour que l’accueil se révèle celui de Dieu au milieu des passivités douloureuses ? Comment en son sein chacun se faitil présent aux résidents pour les ouvrir à Dieu ?
C’est tout l’objet de ce livre.

 

Der Autor

Jaime Garcia Alvarez appartient à l’Ordre de Saint Augustin. Il est docteur en Philosophie, Professeur à la Faculté de Théologie du nord de l’Espagne: Burgos. Professeur invité à l’Université de Strasbourg, au Grand Séminaire de Reims et au Centre d’Études du Saulchoir de Paris. Il a été directeur de la revue Burgense et est actuellement le directeur de Revista Agustiniana (Madrid). Il est membre du Conseil de Rédaction de la revue Connaissance des Pères de l’Église (Paris). Il a dirigé l’édition espagnole du Dictionnaire de saint Augustin (Monte Carmelo, Burgos 2001). Il anime et dirige des cours et de récollections sur la spiritualité augustinienne en France, Belgique et Canada.

Bibliographische Informationen

Erscheinungsform: Paperback
Umfang: 230 S.
Sprache: Französisch
ISBN-13 (Paperback):
978-2-36452-407-1
Verlag: Saint Léger éditions
Erscheinungsort: Chouzé-sur-Loire
Erscheinungsjahr: 2020
Preis (Hardcover): EUR 18,00

 

Weiterführende Links

Newsletter

Gerne möchten wir mit Ihnen in Kontakt bleiben und informieren Sie regelmäßig über die Arbeit vom Zentrum für Augustinus-Forschung (ZAF) an der Julius-Maximilians-Universität Würzburg.Ihre Daten sind bei uns in sicheren Händen. Die Speicherung und Nutzung Ihrer Daten erfolgt ausschließlich für die Zusendung des Newsletters. Sie können sich jederzeit durch einen Link direkt im Newsletter sowie durch eine Kontaktaufnahme zum ZAF wieder abmelden und damit Ihre Zustimmung widerrufen.
Nach dem Klick auf Newsletter abonnieren erhalten Sie eine Bestätigungsmail von uns. Klicken Sie bitte den darin angegebenen Link an, um Ihre Anmeldung zu bestätigen – so gehen wir sicher, dass Sie den Newsletter tatsächlich abonnieren möchten.
captcha 

video studientag